Les huiles essentielles ont forgées leur place au fils du temps dans la médecine douce et leur efficacité n’est plus à contester. Il s’agit de remèdes simples et naturels que vous pouvez utiliser facilement pour guérir rapidement les petits maux de tous les jours chez vos enfants.

Malgré leur parfum agréable qui leur confère un caractère doux, les huiles essentielles sont très puissantes et ne sont pas à utiliser à la légère. Il est important de bien suivre les recommandations inscrite sur le flacons.

Pour tout usage externe, il est important de diluer les huiles essentielles dans une huile végétale douce. Je recommande soit l’huile d’amande douce : calmante, apaisante et adoucissante. Sinon, vous pouvez simplement utiliser l’huile d’olive que vous avez déjà à la maison; elle nourrit la peau et peut également être utilise en voie interne. La peau des enfants et surtout des bébés est fragile, alors procurez vous des huiles de bonne qualité; première pression à froid et de culture biologique.

Voici donc une petite liste des 5 huiles essentielles à avoir dans notre pharmacie en tant que mère de famille (ou simplement pour soi), car celle-ci sont efficaces, et bien tolérés chez nos tout petits.


1) Tea tree

  • Excellent antibactérien ; lutte contre une grande variétés de bactéries
  • Antiviral ; détruit les virus et empêche leur multiplication
  • Fait baisser la fièvre
  • Aide à éliminer et à expectorer
  • Stimule l’immunité ; donc la résistance de l’organisme au virus et aux bactéries
  • Fait transpirer

 

2) Lavande vraie (si vous devez choisir une sorte de Lavande c’est celle-ci) 

  • Apaise les nerfs
  • Régule le système nerveux
  • Calme l’excitabilité
  • Anti-inflammatoire
  • Remarquable anti-douleur
  • Antiseptique
  • Anti- bactérien
  • Désinfecte en profondeur; notamment sur le système respiratoire
  • Modifie les sécrétions bronchique pour faciliter leur expectoration
  • Désinfecte aussi les plaie et aide à leur cicatrisation
  • Antimigraine

 

3) Ravinstara

  • Huile essentielle la plus efficace contre les virus
  • Idéal pour les maladies de l’hiver, comme la grippe et le rhume
  • Très bien toléré par les enfants et même les nourrissons
  • Peu être utiliser en voie interne et externe
  • Elle est dénué de toutes toxines, elle peut donc être diffuser dans la chambre des enfants
  • Prévention des maladies ORL
  • Antiviral
  • Expectorante


4) Mandarine (parce qu’on aime les bébés qui font leur nuits)

  • Excellente en diffusion dans la chambre de bébé pour favoriser une ambiance détendue et un       sommeil réparateur
  • Calme l’anxiété
  • Favorise la convalescence
  • Douce et constitue un excellent remontant


5) Mélisse

  • Problème de digestion
  • Crampes digestives
  1. Double effet légèrement sédatif qui apaisera donc votre enfant
  2. Apaisera votre enfant lors de fièvre ou de grosse chaleur estivales


Ce petit topo de nos huiles préférées est là pour vous simplifier la vie et vous aider au quotidien avec vos enfants. Oui, les petits soucis de santé peuvent, pour la plupart être pris en charge à la maison, évitant ainsi le recours aux antibiotiques (qui prit trop fréquemment, peuvent atténuer la résistance immunitaire de nos enfants). Mais, il faut faire la distinction entre ceux-ci et des troubles chroniques plus grave. Du genre otite à répétition, trouble digestifs trop fréquent, fièvre qui dure, etc. Dans ces cas, et comme en cas de tout doute, il est préférable de consulter votre médecin de famille.

Comme mentionné au début de l’article, les huiles essentielles ne sont pas à prendre à la légère, elles contiennent des pouvoir actifs très puissant. Certaines peuvent être dangereuse pour votre enfant. Je vous laisse en Annexe, la liste des huiles essentielles proscrite chez l’enfant. Si vous avez des doutes, demander à la naturopathe présente chez votre magasin de produits naturelles, aucune médication hasardeuse !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANNEXE

  • Absinthe
  • Achillées
  • Acores
  • Aneths
  • Anis étoilé
  • Anis vert
  • Armoises
  • Balsamite
  • Basilic camphré
  • Boldo
  • Buchus
  • Calaments
  • Camphrier du Japon
  • Cannelle
  • Carvi
  • Cèdres
  • Chénopode
  • Curcuma
  • Cyprès bleu
  • Eucalyptus dives
  • Eucalyptus polybractea à cryptone
  • Germandrées
  • Hysope officinal
  • Lantana
  • Lavande stoechade
  • Menthe (sauf poivré ou bergamote)
  • Moutarde noire
  • Muscade
  • Myrique baumier
  • Origans (sauf marjolaine)
  • Persils (simple et frisé)
  • Ravensare anisé
  • Romarin à camphre
  • Romarin à Verbonne
  • Rue odorante
  • Santoline
  • Sassafras
  • Sauges
  • Souchet
  • Tagète
  • Thuya
  • Zédoaire

 

Et voici celles qui sont interdites au bébés, mais utilisable par les enfants :

  • Eucalyptus globuleux
  • Menthe poivré

 

Maude Desroches

Étudiante en naturopathie 

 

 

----------------

Les informations présentées dans cet article sont à titre informatif seulement et elles ne sont pas exhaustives. Elles ne substituent en aucun cas un traitement médical. Pour tout conseil concernant votre santé et pour valider le caractère avantageux des éléments décrits dans ce texte, veuillez consulter votre médecin de famille, le seul à pouvoir poser un diagnostic ainsi qu’un traitement adapté, ou, le cas échéant un professionnel de la santé.