Votre nez coule et vous frissonnez même s’il ne fait pas vraiment froid? Vous avez probablement un rhume ou une grippe, car c’est la saison! Alors, dès les premiers symptômes (ou avant!), essayez nos méthodes testées et éprouvées pour combattre les virus.

 

Rhume ou grippe : quelles sont les différences?

Nous contractons généralement le rhume et la grippe (ou officiellement, l’influenza) à la suite de brusques changements de température, notamment après une exposition au vent ou au froid.

Au premier stade, ces virus se développent de manière identique. Ce qui les distingue principalement, c’est le fait que le rhume touche surtout la tête : sinus congestionnés, gorge qui pique et yeux larmoyants. La grippe, quant à elle, se propage dans d’autres parties du corps comme les poumons, les muscles ou encore les articulations. De plus, contrairement à la grippe, un rhume ordinaire n’entraîne habituellement pas de fièvre et nous cloue rarement au lit.

Voici nos huit meilleurs conseils pour éloigner le rhume et la grippe!

 

1) Bien s’hydrater

Dès les premiers symptômes, il est essentiel de vous hydrater avec de l’eau pure. Vous pouvez essayer de boire une tisane bien chaude pour vous décongestionner et réhydrater vos muqueuses. Le thé, le café et l’alcool sont déconseillés durant cette période.

 

2) Stimuler son système immunitaire

Bien des gens croient que nous pouvons contracter un rhume ou une grippe simplement « en prenant froid », mais ce sont plutôt nos mécanismes de défense naturels qui s’affaiblissent et qui ouvrent la porte aux bactéries et aux virus. Il est alors important de stimuler les composantes de notre système immunitaire telles que la lymphe et la rate. De plus, un intestin en santé est tout aussi important puisque 70 % des défenses de notre organisme se situent à ce niveau.

  • Pour la lymphe :

Connaissez-vous le brossage à sec? Cette technique en apparence si simple, utilisée quotidiennement, stimule votre système lymphatique et l’aide à éliminer les toxines.

  • Pour la rate :

En médecine chinoise, la rate (système immunitaire) et le pancréas (sécrétion de l’insuline) sont interreliés, c’est-à-dire que lorsque vous traitez votre pancréas, vous traitez en même temps votre rate! Pour cela, attention aux excès de sucres et de gluten dans votre assiette. Côté phytothérapie, l’astragale est une plante intéressante à découvrir

  • Pour l’intestin :

Un intestin en santé est essentiel au maintien d’un système immunitaire fort.

 

 

3) Découvrir l’ail

L’ail est sans doute la plante médicinale par excellence! Il est sans risque pour un usage domestique et il est efficace contre le rhume et la grippe. Il renforce également le système immunitaire en stimulant la production de globules blancs. Il a aussi des propriétés antibactériennes et antivirales. Prendre un supplément d’ail est donc une très bonne idée.

 

 

4) Manger du gingembre

Issue de la médecine traditionnelle orientale, la racine de gingembre est un des remèdes les plus populaires du monde! On la recommande entre autres pour ses vertus antitussives naturelles. Boire une infusion à base de gingembre contribuera à libérer les bronches et à faciliter la respiration. Le gingembre est non seulement efficace contre les frissons et la fièvre causés par la grippe, mais il soulage aussi les nausées.

 

 

5) Dire adieu aux mauvais jus

Délaissez les boissons aux « fruits » et optez pour des jus sans sucre ajouté ou, encore mieux, pour un jus de fruits fraîchement pressé à la main ou avec un extracteur à jus.

 

6) Dire bonjour à la vitamine C

Misez sur les aliments riches en vitamine C comme le citron, l’orange, le brocoli, etc. La vitamine C renforce le système immunitaire face aux infections, c’est donc un allié très précieux pour combattre le rhume et la grippe.

 

7) Supprimer les produits laitiers

Pour guérir leur rhume, certains engloutissent un grand verre de lait. Il est toutefois important de mentionner qu’en général, les produits laitiers sont à éviter parce qu’ils surchargent le système digestif et accroissent ainsi la production de mucus, en plus d’être trop acides.

 

8) Éviter les aliments sucrés

Il est recommandé d’éviter les aliments sucrés tant que nous avons des symptômes. En effet, plusieurs études ont révélé que le sucre attaque nos globules blancs, des cellules transparentes qui circulent dans le sang et la lymphe. Ces globules blancs renferment un noyau et ont pour rôle de défendre l’organisme en dévorant les microbes et en sécrétant des substances capables de neutraliser les toxines. Pour maintenir un taux de globules blancs assez élevé pour combattre les virus, il est recommandé d’éviter les aliments et les boissons sucrés autant que possible.

Prenez soin de vous!

 

Christine Lacaze, N.D. pour JOOZIA CANADA

 

----------------

Les informations présentées dans cet article sont à titre informatif seulement et elles ne sont pas exhaustives. Elles ne substituent en aucun cas un traitement médical. Pour tout conseil concernant votre santé et pour valider le caractère avantageux des éléments décrits dans ce texte, veuillez consulter votre médecin de famille, le seul à pouvoir poser un diagnostic ainsi qu’un traitement adapté, ou, le cas échéant un professionnel de la santé.