Le miel fait partie de notre garde-manger depuis un nombre incalculable d'années - on remonte même son emploi chez les pharaons. Selon les historiens, les Égyptiens utilisaient le miel pour soigner et embaumer les morts, tandis que les Grecs et les Romains l'utilisaient pour la conservation des fruits et des viandes en les immergeant de celui-ci. Le miel a sans aucun doute forgé sa réputation au fil des siècles. 

Le miel : bien plus qu’un indispensable en cuisine

Il est également, et je dirais surtout, un super aliment. Le miel est un excellent antibactérien, il est également une bonne source d’antioxydants et il agit  comme prébiotique, c’est-à-dire qu’il améliorant la croissance, l’activité et la viabilité des bifidobactéries et des lactobacilles de la microflore intestinale.

Il existe plusieurs sortes de miel, selon vos goûts et vos besoins. Notamment, le miel de Manuka qui est considéré comme ayant des propriétés médicinales supérieures. Effectivement celui-ci détiendrait des enzymes qui lui attribuent des effets antibactériens et antiseptiques. Il détiendrait également un grand pouvoir anti-inflammatoire et serait idéal pour la cicatrisation des brûlures ou pour aider la guérison des troubles cutanés.

Comme mentionné précédemment, le miel est un super aliment incroyable, et il en est de même pour ses dérivés. Partons maintenant à la découverte de la gelée royale, de la propolis et du pollen. 


1 ) La gelée royale 

La gelée royale est une substance sécrétée par les abeilles nourricières : c’est la nourriture exclusive de la reine des abeilles et elle est utilisée pour nourrir les larves au début de leur développement.

Composition

La gelée de royale est composée de plus de 60 % d’eau et elle renferme diverses substances :

  • 15 % de glucides (glucose et fructose en majorité)
  • 13% à 18%de protéine
  • 3 % à 6 % de lipides (acides stéarique et palmitique)
  • 1,5 % de minéraux (calcium, silice, magnésium, soufre, potassium, phosphore, cuivre, fer)
  • Acide aminées
  • Vitamines (groupe B : B3 B5 B8 B9)
  • Acétylcholine

Propriétés, posologie et contre-indications

Elle est surtout indiqué en cas de :

  • Fatigue physique et intellectuelle 
  • Activités sportives
  • Convalescence
  • Stimulation du système immunitaire (propriétés immunostimulantes et immunomodulatrices)
  • Troubles liés à la ménopause (elle contient des substances qui interagissent avec les récepteurs aux œstrogènes)
  • Dyslipidémie (effet potentiel sur le taux de HDL cholestérol)
  • Stimulation de l’appétit

Attention aux contre-indications  :

  • Antécédents de cancers
  • Allergies aux piqûres d’hyménoptères, au miel, au pollen (produits issus de la ruche)
  • Allergies aux plantes de la famille des Composées

Elle se présente sous forme fraîche sans congélation et sous forme fraîche après décongélation. Nous vous conseillons de la consommer fraîche et non décongelée, celle-ci est celle qui offre la plus grande qualité.

Vous pouvez la trouver également sous forme lyophilisée et dans divers compléments (ampoules, gélules, comprimés, etc.)

Lors de la première prise, il est recommandé d’augmenter progressivement la quantité ingérée afin de diminuer le risque d’allergie.

La gelée royale fraîche se conserve dans un flacon en verre fermé de façon hermétique par un bouchon en plastique (évitez le métal qui réagit avec la gelée royale en raison de son pH acide), au réfrigérateur à l’abri de la lumière.

Attention à l’origine de la gelée royale : tous les pays n’ont pas la même réglementation et des cas de produits contaminés ont été décelés (contamination au chloramphénicol au Royaume-Uni et en Italie). Il est préférable de privilégier les produits biologiques.

À noter : veillez à bien lire les étiquettes car la gelée royale fraîche disponible en magasins bio ou en pharmacie est souvent de la gelée royale décongelée dont les propriétés sont alors inévitablement altérées. La gelée royale fraîche est plus chère de meilleure qualité.

2) La propolis 

Cette fameuse résine est utilisée par les abeilles pour sceller leurs habitats. En quoi celle-ci peut-elle nous être utile?

La propolis est un ensemble de substances résineuses récoltées par les abeilles sur les bourgeons et les écorces de certains arbres comme le sapin, le bouleau, le peuplier auxquelles elles ajoutent diverses substances comme de la cire, des sécrétions salivaires. On y trouve aussi des traces de pollen et des substances diverses en fonction des végétaux.

Les abeilles l’utilisent comme ciment ou isolant dans la construction de la ruche mais aussi comme substance antiseptique afin de protéger la ruche et les abeilles de diverses maladies microbiennes.

La propolis est récoltée par l’apiculteur et filtrée afin d’enlever les différentes impuretés. Elle est ensuite proposée sous différentes formes (gommes, propolis pure à mâcher, sirop, gélules, spray pour application locale).

Composition

Sa composition peut varier selon les substances récoltées mais globalement, voici ce que l’on retrouve dans la propolis :

  • Des huiles essentielles
  • Des flavonoïdes (quercétine, pinobanskine)
  • Des composés phénoliques
  • Des acides aromatiques (acide myristique)
  • Des acides organiques (acide salicylique)
  • De la cire 
  • Des pollens 
  • Des oligo-éléments (zinc cuivre, cobalt)
  • Vitamines (A, B1, B2, B3)

Tous ces éléments lui confèrent ses propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques, anti- inflammatoires et antioxydantes.

Propriétés, posologie et contre-indications

Nous en conseillons l’utilisation en cas de :

  • Tout type d’infection virale, bactérienne ou fongique
  • Infections respiratoires, infections hivernales (rhinopharyngite, bronchite, angine, grippe etc.)
  • Hygiène buccale et prévention des caries (dentifrices à base de propolis), affections bucco- dentaires (gingivites, stomatites).
  • Cicatrisation des brûlures et des plaies
  • Elle peut aussi s’utiliser en cure aux changements de saison notamment avant de commencer la période hivernale.
  • On trouve sur internet et dans les ouvrages sur la propolis, des listes très longues d’indications mais les preuves scientifiques ne sont pas toujours présentes.  

Elle vous sera contre-indiquée si vous avez des :

  • Allergies aux produits issus de la ruche
  • Allergie au baume du tigre (phénomène d’allergie croisée)
  • Allergie au peuplier baumier (phénomène d’allergie croisée)  

Elle est présentée sous forme de gommes, propolis pure à mâcher, sirop, gélules, spray pour application locale.

Nous vous conseillons de toujours choisir une propolis d’origine biologique et de la propolis fraîche. Il est également préférable de prendre de la propolis de grilles et non celle râclée sur les cadres en bois qui est contaminée par divers déchets (poussières, sciure de bois, etc.). Il est important de respecter les données du laboratoire en fonction du produit et de la forme utilisée.

La propolis verte

La propolis verte est une propolis particulière, récoltée dans la forêt tropicale brésilienne. Elle est issue d’une seule plante : Baccharis dracunculifolia dont les abeilles récoltent la résine sur les bourgeons. Elle est utilisée de la même manière par les abeilles, pour se protéger et protéger la ruche des microbes.

Sa composition ressemble à celle de la propolis brune mais elle a une particularité importante : elle contient un principe actif (de la famille des composés phénoliques) très intéressant et très puissant, nommé l’artépilline C. Elle contient une plus grande concentration de flavonoïdes et de polyphénols que la propolis brune.

Ses propriétés et ses indications sont les mêmes que la propolis brune. On la trouve sous différentes formes (sirop, spray, gommes et bonbons, gélules notamment).

À noter que des études scientifiques japonaises ont mis en évidence de probables propriétés antitumorales de l’artépilline C (contenu entre 6 et 8 % dans la propolis verte).

3) Le pollen

Celui-ci est la semence mâle des fleurs, recueillies par les abeilles lorsqu’elles viennent butiner leur nectar : les grains de pollen s’accrochent sur leurs pattes, formant alors ce qu’on appelle des pelotes (un grain de pollen mesure 20 à 40 micromètres). L’abeille y ajoute ensuite des levures vivantes et des ferments lactiques issus du nectar floral. 


Composition

La composition du pollen varie en fonction de son origine (fleurs, climat, sol), mais en général, voici ce que nous trouverons dans le pollen : 

  • 30 à 50 % de glucides (fructose, glucose)
  • 25 à 30 % de protéines avec une composition riche en acides aminés (arginine, histidine, leucine, isoleucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine)
  • Des lipides dont acides gras essentiels
  • Eau 
  • Cellulose
  • Minéraux et oligo-éléments (calcium, chlore, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silicium, soufre, sélénium)
  • Vitamines (en majorité du groupe B mais aussi les vitamines A, C, D, E)
  • Ferments lactiques
  • Levures
  • Des enzymes
  • Des substance bactériostatiques 

Propriétés, posologie et contre-indications


Les propriétés du pollen sont variables en fonction de l’origine des pollens :


  • Le pollen de ciste est riche en caroténoïdes. Protecteur des muqueuses intestinales

  • Le pollen de saule contient des substances protégeant la rétine de l’œil et aidant à prévenir et retarder l’évolution d’une DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Efficacité sur les troubles de la prostate ;
  • Le pollen de bruyère quant à lui est le protecteur de la sphère circulatoire (varices, hémorroïdes).
  • Le pollen de châtaignier est le plus antioxydant, il contient des phytoestrogènes et trouve donc une indication dans la gestion de la ménopause. Indiqué aussi en cas d’ostéoporose.
  • Le pollen de pavot est lui très riche en protéines et en vitamine C, idéal en cas de convalescence, fatigue et régime végétarien.

Le pollen est contre-indiqué en cas :

  • D'allergie aux produits de la ruche, 
  • D’allergie aux piqûres d’hyménoptères 
  • D’allergie au pollen et en théorie, si vous suivez un traitement en immunosuppresseurs.

Nous vous conseillons de choisir le pollen frais congelé, car celui-ci renferme toujours des ferments lactiques et des levures vivantes, alors que ces derniers éléments ne sont plus présents dans le pollen séché.

En conclusion, la nature nous permet de choisir des produits provenant de celle-ci, non transformés et que notre corps reconnaît. En plus de nous garantir une bonne santé. Il suffit de regarder et de choisir les bons produits. Ici nous pouvons bien sûr remercier nos chères abeilles, si précieuses, qui travaillent fort pour nous offrir leurs fabuleux produits! 


Maude Desroches pour Joozia Canada

Naturopathe



----------------------------------


SOURCES

  • Études scientifiques pour la gelée royale

Kushima K, Hasegawa N. Menopausal disorder. J Ther (1972) 54:: 578–84. (in Japanese). Essai mentionné dans Estrogenic activities of Fatty acids and a sterol isolated from royal jelly. Suzuki KM, Isohama Y, et al. Evid Based Complement Alternat Med. 2008 Sep;5(3):295-302. Texte intégral : ecam.oxfordjournals.org

Kushima K, Hasegawa N, Ogawa E. Effects of royal jelly on autonomic imbalance in menopausal women. World Obstet Gynecol (1973) 25: 439–43. (in Japanese). Essai mentionné dans Estrogenic activities of Fatty acids and a sterol isolated from royal jelly. Suzuki KM, Isohama Y, et al. Evid Based Complement Alternat Med. 2008 Sep;5(3):295-302. Texte intégral : ecam.oxfordjournals.org

Vittek J. Effect of royal jelly on serum lipids in experimental animals and humans with atherosclerosis.Experientia. 1995 Sep 29;51(9-10):927-35.

Royal jelly increases high density lipoprotein levels but in older patients only. Münstedt K, Henschel M, et al. J Altern Complement Med. 2009 Apr;15(4):329-30.

Kamakura M, Mitani N, et al. Antifatigue effect of fresh royal jelly in mice.J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2001 Dec;47(6):394-401. 

  • Études scientifiques pour la propolis 

PLoS One. 2017 Mar 30;12(3):e0172585. doi: 10.1371/journal.pone.0172585. eCollection 2017.

Antioxidant, antimicrobial, antiparasitic, and cytotoxic properties of various Brazilian propolis extracts.(https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5373518/) Dantas Silva RP et al.

J Appl Microbiol. 2017 Apr;122(4):911-920. doi: 10.1111/jam.13400.

Artepillin C and phenolic compounds responsible for antimicrobial and antioxidant activity of green propolis and Baccharis dracunculifolia DC. (https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/jam.13400), Veiga RS et al.

  • Études scientifiques pour le pollen

Elist J. Effects of pollen extract preparation Prostat/Poltit on lower urinary tract symptoms in patients with chronic nonbacterial prostatitis/chronic pelvic pain syndrome: a randomized, double- blind, placebo-controlled study. Urology. 2006 Jan;67(1):60-3

Ces pollens qui nous soignent. Patrice Percie du Sert. Guy Trédaniel Editeur. 2005 https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/l-apitherapie/les-vertus-du-pollen https://observatoire-des-aliments.fr/qualite/le-pollen-un-complement-alimentaire-tres-nutritif

Winther K, Rein E, Hedman C. Femal, a herbal remedy made from pollen extracts, reduces hot flashes and improves quality of life in menopausal women: a randomized, placebo-controlled, parallel study. Climacteric, 2005; 8: 162-70.