C’est enfin l’été! Mais avec le soleil revient l’éternelle question : comment se protéger du soleil tout en profitant de ses bienfaits?

Le soleil est bon pour nous! S’exposer régulièrement au soleil dans des conditions optimales a de nombreux bienfaits pour la santé, comme un bon équilibre du système nerveux et du système endocrinien, des os solides grâce à la synthèse de la fameuse vitamine D, un système immunitaire fort, etc.

La meilleure façon de synthétiser une quantité suffisante de vitamine D consiste à exposer tous les jours, sans écran solaire, la majeure partie de notre peau au soleil, précisément aux rayons UVB, entre 11 h et 14 h, heure solaire, dans la limite de notre tolérance au soleil, qui varie bien entendu d’une personne à l’autre.

Comme chaque année, tout au long de l’été, on nous vante les mérites des écrans solaires.

Et pourtant, c’est bien connu, les écrans solaires sont loin d’être sans danger. Ils contiennent souvent des ingrédients douteux, dont des agents toxiques néfastes, comme les fameuses nanoparticules – aussi présentes dans les formules bio, malheureusement.

Il serait donc peut-être utile de nous demander comment nous pouvons augmenter naturellement notre capacité à nous adapter à la lumière du soleil.

Lorsque vous appliquez de l’écran solaire, vous formez une barrière non naturelle qui perturbe le fonctionnement des récepteurs nerveux présents dans la peau. Ces récepteurs, en l’absence de toute perturbation, ont la capacité naturelle de nous envoyer des signaux qui nous indiquent le temps d’exposition idéal pour nous.

Le fait de mettre de l’écran solaire nous coupe de cette sensation naturelle et nous amène à nous exposer bien plus longtemps que ce que notre peau peut supporter, et c’est là que se trouve le danger. Il faut savoir qu’à ce jour, il n’y a aucun consensus scientifique à l’égard de l’efficacité des écrans solaires pour prévenir le cancer de la peau. Sans oublier que des études récentes ont démontré que le soleil favoriserait la prévention des cancers en général.

Le principe général, qui s’applique en fait à tous les domaines de la santé : développer nos capacités d’adaptation pour renforcer notre organisme et lui permettre de s’adapter à… tout, et dans le cas présent, au soleil de midi ou de minuit!

 

Oui, mais concrètement?

 

  1. Exposez-vous régulièrement au soleil tout au long de l’année pour permettre à votre peau de s’y habituer.Non, cela ne grugera pas votre « capital soleil » comme on veut vous le faire croire, bien au contraire. Celui-ci diminue au rythme des coups de soleil, pas lors d’une exposition tout à fait sécuritaire.

 

  1. Restez à l’écoute de vos sensationspour évaluer le temps d’exposition idéal pour vous, celui qui vous procure des bienfaits sur le plan physique et émotionnel.

Une sensation de chaleur excessive et des tiraillements ou des picotements de la peau sont les premiers signes que les limites adaptatives sont dépassées et qu’il est temps de se mettre à l’ombre.

  1. À l’intérieur : renforcez les défenses naturelles de votre peau avec des minéraux et des antioxydants

La peau est un organe de protection, mais aussi le reflet de ce qui se passe à l’intérieur du corps.

Eczéma, psoriasis et urticaires sont des signes extérieurs de déséquilibres intérieurs d’ordre physiologique ou émotionnel.

C’est la même chose pour les coups de soleil. Plus le corps, et de surcroît la peau, est acide, plus la personne sera susceptible de réagir violemment au soleil et d’« attraper » des coups de soleil.

La solution : rétablir l’équilibre acido-basique avec l’alimentation entre autres, plus particulièrement grâce aux jus de légumes, qui apporteront beaucoup de minéraux et d’antioxydants pour alcaliniser et protéger la peau.

Par exemple : carottes, betteraves, épinards, bettes, céleri, melons, petits fruits de toutes sortes (framboises, bleuets, etc.)

Ces aliments sont également riches en vitamines E, A, C et B, essentielles pour la santé de la peau tout au long de l’année.

  1. À l’extérieur : préparez votre peau pour l’assouplir et la nourrir

En parallèle, vous pouvez utiliser des huiles végétales pour nourrir votre peau, l’alcaliniser (je recommande l’huile de coco) et l’assouplir.

J’aime utiliser l’huile de sésame et après l’exposition, une huile de coco idéalement crue et énergisée avec un peu d’aloès pour réhydrater.

Vous pouvez également opter pour l’huile d’abricot ou d’avocat. Personnellement, j’évite le macérat huileux de carotte, qui peut donner une teinte orangée à la peau, sauf lorsqu’il est utilisé en petites quantités.

Et pour avoir une belle peau et prolonger votre joli hâle, pensez surtout à bien vous hydrater de l’intérieur en consommant suffisamment d’aliments gorgés d’eau et de minéraux, comme des fruits et des légumes crus (concombres, melons d’eau et autres melons), des jus de légumes et du plasma de Quinton. Mais n’oubliez pas : l’eau à elle seule n’hydrate pas, c’est l’eau associée aux minéraux qui a des propriétés hydratantes.

Je vous souhaite un bel été et de bons bains de soleil!

 

Nathalie Gaillard pour JOOZIA CANADA
Naturopathe spécialisée dans l'accompagnement des personnes hypersensibles et Haut Potentiel

 

 

----------------

Les informations présentées dans cet article sont à titre informatif seulement et elles ne sont pas exhaustives. Elles ne substituent en aucun cas un traitement médical. Pour tout conseil concernant votre santé et pour valider le caractère avantageux des éléments décrits dans ce texte, veuillez consulter votre médecin de famille, le seul à pouvoir poser un diagnostic ainsi qu’un traitement adapté, ou, le cas échéant un professionnel de la santé.